Travaux d’entretien de notre voilier

Notre voilier vela dare sur le chantier de St Mary, GA, USA

Notre voilier vela dare sur le chantier de St Mary, GA, USA

Nous avons passé une semaine sur le chantier de St Mary, en Géorgie, aux USA pour réaliser les travaux d’entretien de notre voilier.Travaux d'entretien de notre voilier

Dans un premier article «  travaux d’entretien de notre bateau à St Mary Boatyard »  je décrivais les premiers jours des travaux d’entretien de notre voilier. Ici je montre les travaux d’entretien de notre bateau réalisés pendant la deuxième partie de la semaine.

Une deuxième couche de peinture anti-fouling

Comme indiqué dans le premier article, la peinture anti-fouling achetée aux USA était beaucoup plus épaisse et nous n’en avions donc pas assez pour peindre une deuxième couche. Par chance, notre collègue de la marina, Dan, nous a apporté 3 nouveaux bidons de peinture (merci Dan). Finalement, nous avons utilisé environ 5 litres de trilux 33 pour mettre deux couches de peinture antifouling sur la coque de notre voilier. Il semble que cette couleur ne soit plus en vente et que nous avons acheté les derniers bidons de peinture verte. En tous cas, on a eu beaucoup de compliment pour cette peinture sur notre voilier au chantier.

Repeindre portes et passerelle

Nos panneaux de porte et notre passerelle ont souffert et une partie de la laque est partie, j’ai donc poncé le tout et réappliqué 2 couches de laque. Sur la passerelle j’ai aussi ajouté du sable afin que la surface ne soit pas glissante.

Travaux d'entretien de notre voilier: repeindre la passerelle

Travaux d’entretien de notre voilier: repeindre la passerelle

Le porte-appareil

Renforcer le porte-appareil

Willi voulait qu’un soudeur ajoute un renforcement à notre porte-appareil car il bougeait beaucoup latéralement. Il faut dire que nous y avons mis 3 panneaux solaires, une éolienne, 1 antenne, et surtout le radar (ce qui n’était pas prévu, voir ici l’article « fixer le radar« ). Mais nous n’avons trouvé personne qui pouvait faire ce travail rapidement.

Il fallait donc faire preuve d’imagination et chercher dans notre matériel si on avait de quoi faire nous-même un renforcement. Nous avons trouvé des restes d’aluminum et des angles et combiné le tout. Willi a donc ensuite scié avec l’aide de Rocky (le propriétaire du Boatyard) des angles et des lattes en aluminium aux grandeurs adéquates. Puis il a fixé le tout à notre porte-appareil afin de le renforcer.

Angles pour renforcer notre porte-appareil

Angles pour renforcer notre porte-appareil

Travaux d'entretien du voilier: renforcer le porte-appareil avec des angles en aluminium

Travaux d’entretien du voilier: renforcer le porte-appareil avec des angles en aluminium

Notre porte-appareil avec les angles de renforcement

Notre porte-appareil avec les angles de renforcement

Ceci a pris toute une journée et Willi a eu bien des courbatures après avoir passé des heures perché sur la balustrade pour faire les trous et fixer les angles. Et bien entendu tout est à faire sur mesure et la partie gauche n’est pas semblable à la partie droite. Il est possible d’utiliser les machines de deux « workshops » du chantier, mais chaque fois il faut se déplacer. C’est pourquoi, souvent on a improvisé… par exemple en utilisant l’escalier comme banc d’atelier !

Le workshop de St Mary Boatyard

Le workshop de St Mary Boatyard

Travaux d'entretien sur "banc de travail" improvisé

Travaux d’entretien de notre voilier sur « banc de travail » improvisé sur les escaliers

Remettre tous les appareils sur le porte-appareil

Ensuite Willi a remis les panneaux solaires sur le porte-appareil. Puis finalement il a fixé une sorte de tapis isolant noir entre les joints et le petit mat qui supporte l’éolienne. En effet celle-ci vibrait beaucoup la saison passée et faisait donc beaucoup de bruit. Avec ceci, on entend beaucoup moins le bruit quand on est dans le bateau.

Isolation entre le joint et le tuyau portant notre éolienne

Isolation entre le joint et le tuyau portant notre éolienne

Remplacer les pompes

Quand nous avons quitté la marina, on s’est rendu compte que la pompe pour vider le réservoir des WC ne fonctionnait de nouveau plus. Willi l’avait démontée et nettoyée et elle fonctionnait il y a quelques mois, mais entre-temps, comme nous ne l’avons pas utilisée, elle semblait s’être bloquée. Chaque fois qu’on voulait l’enclancher, elle produisait un court-circuit. Willi a donc recommandé une nouvelle pompe (macerator pump Jascbo) en grinçant des dents car elle coute plus de 300 dollars. Dan nous l’a amenée en même temps que la peinture. Nous avons donc fixé cette nouvelle pompe directement sur le réservoir. Bien entendu, les tuyaux étaient alors trop courts. Nous avons donc refait la tuyauterie aussi… Le tout pliés en quatre derrière la porte de la salle de bain dans la cale avec une bonne odeur de matière fécale. Je crois que c’est la sixième fois que nous bataillons avec cette pompe. J’espère que la nouvelle fonctionne enfin comme il faut!

les deux pompes: l'ancienne en haut et la nouvelle directement sur le réservoir sur la gauche

les deux pompes: l’ancienne en haut et la nouvelle directement sur le réservoir sur la gauche

La nouvelle pompe avec la nouvelle tuyauterie en gris

La nouvelle pompe avec la nouvelle tuyauterie en gris

Notre pompe à eau douce se mettait en marche automatiquement et ceci à intervalles de plus en plus courts. Nous pensions que la pompe avait un problème et l’avons donc changée. Mais le problème restait… Willi a donc contrôlé le reservoir à pression qui semblait aussi fonctionner. Puis après avoir suivi tous les tuyaux, il a trouvé une vanne qui n’était pas étanche, sous les planches de l’armoire de la salle de bain.

Nettoyage pour la troisième fois…

Une boite de limonade complétement rouillée (expliquer moi pourquoi une canette en alu peut rouiller….) a explosé et s’est dévidée dans la cale. Nous avons donc nettoyé la cale une troisième fois en une semaine.

Moustiquaire pour l'entrée du voilier

Moustiquaire pour l’entrée du voilier

Travaux de couture

Pendant les averses nous avons fait des travaux à l’intérieur du bateau. Willi a fini une moustiquaire pour l’entrée et j’ai cousu un rideau pour la fenêtre de la salle de bain. Il avait commencé à réaliser la moustiquaire quand il était en Allemagne avec sa maman. Il fallait encore la raccourcir à la bonne longueur puis la fixer avec des pressions sur l’entrée du voilier.

Il reste encore un chapitre sur notre régulateur d’allure, notre ARIES. C’est vraiment l’appareil qui nous cause le plus de problèmes et que je regrette bien d’avoir acheté. Je ferai un autre article sur ceci plus tard.

 

Juste avant de remettre notre voilier à l'eau après les travaux d'entretien

Juste avant de remettre notre bateau à l’eau après les travaux d’entretien de notre voilier

Après les travaux d’entretien du voilier

Après une semaine sur le chantier à travailler 10 à 12 heures par jour, les travaux d’entretien les plus importants ont été réalisé. Il reste encore des travaux pour lesquels nous n’avions pas tout le matériel. Mais après une semaine sur le chantier on a des courbatures partout et on est fatigués et on n’a plus envie de penser à ce qui pourrait encore être amélioré. Sur un voilier, il y a toujours une liste de trucs à réparer et à améliorer…

On est donc reparti mardi (à la marée haute) pour passer une nuit au mouillage à Cumberland Island avant de revenir à Morningstar Marina à St Simons Island. Nous allons profiter d’être à la marina pour aller faire des provisions, nettoyer le bateau, faire de la lessive et acheter les dernières pièces de rechanges qui manquent. Nous espérons que le temps sera bon afin que nous puissions partir vers le sud et les Bahamas vers le 8 novembre.

Mouillage près de Cumberland Island, GA, USA

Mouillage près de Cumberland Island, GA, USA

4 réflexions sur « Travaux d’entretien de notre voilier »

  1. Wouahou! Les as de la bricole!! Bravo! On pense bien à vous depuis la Suisse et on vous souhaite bon vent pour la suite. Vive les Bahamas! Gros bisous

    • Hello
      J’espère que vous allez bien. Et oui, l’année dernière on a appris plein de choses et on va continuer à en apprendre… Ici il commence à faire frais, on a sortis les pantalons, les chaussettes et les couvertures. Vivement que nous puissions partir vers le sud.
      Bises
      Magali

  2. Bonjour les marins,
    Avec ces long voyage on devient les chefs de la bricole. Bravo a Willy pour le renforcement du support des acc. A mon avis la pompe des toilettes doit se bloquer lorsqu’elle n’est pas utilisée (acide et sel du liquide)C’est clair que si la pompe est bloquée lors de l’enclanchement elle brule. Je vous conseille de la faire tourner régulièrement et de controler si l’axe du palier est libre avant l’enclanchement. Peut être qu’il est possible de faire tourner l’axe avec une clef ou un tourne vis. (comme sur les pompes piscine) .

    Ici tout va bien et on attend la neige pour la rando.

    toute la famille se porte bien ainsi que nos 5 petits enfants. On eu un été magnifique et de belles vendanges,,,,,tout beigne.

    Bon vent bonne route et bonnes salutations.

    Amitié J.Pierre-Thérèse

    • Hello
      Sympa d’avoir de vos nouvelles.
      On ne pouvait pas faire tourner la pompe dans le port, on aurait jeté des eaux fécales dans l’eau du port et l’amende est très salée dans ces cas… Maintenant que l’on a démonté l’ancienne pompe (et nettoyée elle fonctionne à nouveau), Willi a en effet vu un endroit où on pouvait faire tourner l’axe avec un tourne-vis. On testera la prochaine fois!
      Ici on a aussi ressorti les pulls et les pantalons… on se réjouis de partir vers le sud. On attend juste nos dernières pièces de rechange et du vent dans la bonne direction
      Magali

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code