Muros-Ribeira-Sanxenxo

Baie de Muros

Cela sent aussi l’automne en Galice, dans les rias entre les villes de Muros, Ribeira et Sanxenxo,  il y a du brouillard le matin et même parfois dans la journée… La première fois, nous sommes partis assez tôt, sans vraiment se rendre compte à quel point la brume est désagréable, voir dangereuse.

Entre Muros et Ribeira

En effet nous sommes partis de Muros vers 10 heures, comme d’habitude, mais c’est vraiment une sensation très spéciale de naviguer dans le brouillard. J’étais à l’avant du bateau et je scrutais la brume, Willi me disait que selon le radar il devrait y avoir un bateau devant nous et moi je ne voyais rien…

la passe avant d’arriver à Ribeira

Nous hésitions bien à passer entre les rochers pour arriver à Ribeira, mais en milieu d’après-midi le la brume avait disparu. Ribeira est une ville qui vit de l’industrie du poisson et qui n’est pas touristique, mais nous cela nous a plu de découvrir  comment les gens vivent réellement, car jusqu’à présent nous avions surtout vu des villes touristiques. Nous avons été boire l’apéro et regardé les gens passer dans les rues, manger dans le bistrot du quartier et sous avons aussi été au marché le samedi pour acheter plein de fruits et légumes. De plus, c’était le port le meilleur marché (20 Euro par nuit) même si la liaison internet était un peu capricieuse.

Filets des pêcheurs à Ribeira (aout 2017)

Le jour suivant nous avons attendu  que la brume se dissipe pour partir, donc il était presque 14h… C’était la plus belle journée de voile, entre 3 et 5 noeud pendant 5 heures, avec du soleil, la côte assez près pour pouvoir l’admirer, quelques voiliers mais pas trop,  juste pour le plaisir de naviguer….

Nous voulions aller à Portonovo mais le port était plein, nous sommes donc allé à Sanxenxo.

Sanxenxo (août 2017)

On nous avait dit que c’était bruyant  et extrêmement touristique, ce que nous confirmons… Cela fait plutôt penser à Marbella qu’à la Galice, avec des plages pleine de monde, des magasins de luxe et des bateaux énormes.  Et nous avons payé le double du prix qu’à Riveira pour notre place de port au bord de la promenade, là où passent tous les touristes (et sans accès internet vu que le bureau du port était fermé le dimanche). Et le long du port il y a les manèges et les discothèques, donc le port est noir de monde à 22h, à 3 h du matin mais vide à 10h du matin et on a eu droit au DJ gratuit toute la nuit!

Mais pour le contraste, on a été boire un verre hier soir (à notre tour de regarder les touristes) et là, on a payé que 3 Euros pour 2 verres de vin (très bon) et une coupelle d’olives vertes et le mot de passe d’accès au WIFI…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code