De Marsh Harbour à Eleuthera

Hope Town, Abacos, Bahamas

Finalement nous avons passé une dizaine de jours à Marsh Harbour avant de partir pour l’Ile d’Eleuthera, à l’est des Bahamas.

Moteur de dinghy sur le balcon du voilier

Nos moteurs installés, à droite le nouveau

Marsh Harbour

Ce n’est pas la beauté de la ville de Marsh Harbour qui nous a retenue à cet endroit, mais le fait qu’il y ait 3 magasins de « Do it yourself » (Hardware store) accessibles à pied. Nous avons en effet acheté un nouveau moteur pour notre dinghy et nous avons dû fabriquer un socle pour le fixer à la rambarde ainsi qu’un système de poulie pour le hisser à bord du bateau.  Notre première construction n’étant pas assez solide, nous avons à nouveau fait le tour des magasins à la recherche de matériel de construction. Finalement nous avons aussi fait souder une pièce pour fixer les poulies.  Et ceci  a pris plus de temps que prévu : il n’est pas facile de scier, poncer, visser et peindre sans atelier et sur un bateau qui tangue. Et il a fallu 5 jours au soudeur pour fabriquer notre pièce.  Mais finalement notre nouveau moteur est solidement fixé sur le bateau. Il faut que nous trouvions une place dans la cale pour y stocker l’ancier moteur jusqu’à ce qu’on puisse le vendre.

Hope Town

En attendant de recevoir notre pièce, nous avons fait une petite visite à Hope Town. C’est une ville avec de jolies maisons restaurées dans des tons pastels.  Il y a aussi un phare sur lequel nous avons grimpé. De là-haut la vie est splendide. Les habitants étaient en train d’installer les décorations de Noël et les lumières en haut du phare. Nous nous sommes baladé et avons admiré la plage du côté atlantique avec ses énormes vagues.   Nous avons aussi été manger des scones et bu du café de Costa Rica au « coffee House ». Cet établissement a aussi un super WIFI où j’ai pu à nouveau « downloader » des livres et Willi réalisé les « updates » de son téléphone.

Vue depuis le phare de Hope , Abacos, Bahamas

Vue depuis le phare de Hope Town

Décorations de Noël en feuille de palmier

Décorations de Noël en feuille de palmier

Rencontres

Après les baies désertes du nord des îles Abacos, nous avons de nouveau rencontré d’autres marins. Kris et Steve, un couple américain, sur un voilier Garcia en aluminium. Ils avaient des problèmes avec le système de refroidissement de leur moteur et ils attendent toujours une pièce de rechange à Marsh Harbour. Ils ont leur bateau depuis 15 mois et veulent aller vers le sud. Pour une fois, ce fut à nous de pouvoir donner des conseils et des recommandations concernant les Caraïbes.

Nous avons aussi été manger avec Maria et Allen de Lady Jane. Je suivais leur blog « until the butter melt » via Facebook car ils ont participé à l’Odysée de Cornell dont nous avions déjà auparavant rencontré plusieurs bateaux. Nous avons bien rigolé avec eux et reçu des nouvelles des autres bateaux. Si vous allez sur leur blog, vous trouverez plein de photos de Marsh Harbour et Hope Town et un paragraphe nous concernant.

Il y avait un bateau avec pavillon allemand à Marsh Harbour. Nous avons donc passé avec le dinghy pour leur dire bonjour et avons finalement passé plusieurs heures sur leur bateau. Ce couple (Helga et Jochen) a déjà fait un sabaticcal de 6 ans pour voyager en voilier il y a une quinzaine d’années. Ils sont ensuite retournés en Allemagne pour travailler et réaménager un voilier (un ketsch nommé Arcadia ) avec le rêve de revenir aux Caraîbes et aux Bahamas. La reconstruction de ce magnifique bateau en aluminium a duré 10 ans et maintenant ils vivent leur rêve. Willi leur a donné un coup de main pour installer quelques applications sur leur PC/téléphone et pour configurer leur VHF et en échange a pu télécharger leur cartes nautiques.

Mouillae de Royal Island, Eleuthera, Bahamas

Mouillae de Royal Island, Eleuthera, Bahamas

Eleuthera

Nous avons attendu que la tempête passe avant de faire la traversée de nuit vers Eleuthera. Après 18 heures de navigation, nous avons planté l’ancre dans l’anse de Royal Island. Nous avons pris le petit déjeuner puis nous avons été faire du snorkling avec Helga et Jochen. L’eau est claire et turquoise mais n’a que 24 degrés, ce qui fait que nous ne pouvons pas nager très longtemps. On sent que nous sommes en décembre et que le soleil et bas, nous avons de la peine à recharger nos batteries sur le bateau.  Nous avons ensuite pris le café puis l’apéro sur vela dare en échangeant des anecdotes sur nos voyages et sur la construction de bateaux. Willi a été très impressionné par les explications de Jochen concernant l’électrolyse et les différentes possibilités de faire les installations électriques.

Entretemps le ciel est à nouveau couvert et ils annoncent beaucoup de vent. Nous allons donc passer quelques jours ici jusqu’à ce que la météo nous permette de continuer vers le sud.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code