Muxia – Cap Finistère – Muros

Phare de Muxia

Nous avons passé quelques jours à Muxia en attendant que le vent soit calme et dans la bonne direction pour passer le cap Finistère.Nous en avons profité pour aller marcher un peu, il y a en effet le fameux sentier de pèlerinage « Camino de Santiago » qui finit à Muxia. Sur les hauteurs, on a une superbe vue de la ville et du port.

Port de Muxia

Nous avions lu que lors de tempêtes, il fallait passer à plus de 50 km du Cap Finistère. Nous appréhendions donc un peu de passer ce cap Nous avions choisi un jour avec peu de vent, donc a passé à 5 km du cap finalement… on était presque déçu tellement c’était calme, on a en effet de nouveau utilisé une grande quantité de diesel pour aller au moteur pendant 7.30 h (durée totale du trajet, 8 heures).

Cap Finistère

Nous passons maintenant quelques jours à Muros, une jolie ville assez touristique et réputée pour ses fruits de mer (J’écrirai un autre billet sur les fruits de mer de Galice). On y voit les maisons avec des fenêtres/balcons blancs, un peu comme à La Coruna mais aussi les arcades en pierre qui protègent du soleil ou de la pluie.  Il y a beaucoup de touristes galiciens sur place, qui flânent dans les rues, boivent un café ou partagent une assiette de Pulpos a Feira dans une pulperia au bord du port.

Bateaux à moules dans le port de Muros

Muros, chapelle San José

Muros, les arcades

Muros, rue de la vieille ville

Willi en a profité pour réparer notre gouvernail qui grinçait bizarrement et remettre à jour les softwares de notre radar. J’ai étudié notre prochain itinéraire et j’ai appris un petit peu d’espagnol (la majorité des serveurs dans les bars/restaurants ne parlent pas anglais et comme les gourmands aiment bien savoir ce qu’ils commandent au bistrot, je m’applique…).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code