Îles Jumentos

vela dare dans les Iles Jumentos

Nous avons quitté George Town le 03 février pour partir en direction des Jumentos Cays. Nous avons fait une première halte à Salt Point, à Long Island, avant de continuer vers Water Cays et Flamingo Cays.

Long Island

Nous avons passé 3 jours à Salt Point à Long Island. C’est une immense baie avec bien moins de voiliers qu’à George Town et un petit village avec quelques magasins (bien agencés et moins chers qu’à George Town)  et restaurants. Nous y avons retrouvé l’équipage d’Exit que nous avions rencontré à Marsh Harbour il y a presque 2 mois (voir article ici).

Nouvelle fixation pour notre antenne

Nouvelle fixation pour notre antenne

Dans le magasin de « Hardware » du village nous avons acheté de quoi bricoler une nouvelle fixation pour notre antenne VHF. Willi a donc ensuite  monté notre antenne tout en haut, à côté du radar. On espère que l’on aura ainsi enfin une bonne connexion et que la transmission ne sera plus gênée par le GPS… On a tellement d’antennes (GPS, AIS, VHF, Telephone satelite…) qu’on ne sait plus où les mettre!

Ninny's Beach Club

Ninny’s Beach Club, Salt Pond, Bahamas

Nous avons été un jour marcher sur la plage côté Atlantique de l’île, là où il y a des énormes vagues. On commence à être blasés et à trouver que les paysages se répètent: eau turquoise, sable, coraux et vagues et malheureusement aussi les déchets sur les plages…

Et bien sûr, nous avons été manger dans le fameux Beach Club Ninny’s, réputé pour ses hamburgers. Ce restaurant-bar au bord de l’eau est très bien agencé avec un nouveau ponton pour les dinghys, des hamacs, des balançoires, une jolie carte et de la bonne musique.

Les Jumentos Cays

Les Jumentos Cays sont des îles tout au sud des Bahamas qui sont inhabitées. Il n’y a donc pas de connections WIFI ni de magasins, mais de magnifiques plages et des criques sans autres habitants que les lézards (et on a même vu un serpent, mais il ne devrait pas avoir de serpents venimeux aux Bahamas…).

Lezard aux Jumentos Cays, Bahamas

Lezard aux Jumentos Cays, Bahamas

Jumentos Cays : Water Cays Nord

Le premier arrêt dans les îles Jumentos fût à Water Cays après avoir passé le « Comer Channel ». C’est un passage étroit et peu profond entre les bancs de sables et les coraux. Un passage que nous n’aurions jamais osé prendre il y a quelques mois… Entretemps  nous avons  pris l’habitude de n’avoir que quelques centimètres d’eau sous la coque et nous apprécions le fait  que notre voilier vela dare n’ait 1.20 m de tirant d’eau. Nous avons partagé la crique devant Water Cay (au nord) avec un bateau de pêcheurs indigènes et une énorme tortue.

 Water Cays, Bahamas

Water Cays, Bahamas

Jumentos Cays : Flamingo Cays

Jumentos Cays, Bahamas

Le deuxième soir, nous avons planté l’ancre au milieu de la crique de Coconut Cove dans les Flamingo Cays. En son temps il y avait 2 cocotiers sur la plage (de là vient le nom de la crique) mais ils ont été emportés par les derniers ouragans… Nous avons passé 5 nuits, dont 4 nuits tout seuls, dans cette magnifique crique.

notre voilier vela dare à Flamingo Cays, Bahamas

notre voilier vela dare à Flamingo Cays, Bahamas

Nous avons traversé plusieurs fois l’île pour aller sur la plage du nord qui a une eau turquoise magnifique.

Flamingo Cays, Bahamas

Flamingo Cays, Bahamas

En chemin nous avons passé à côté de « lacs » à l’eau transparente avec des mini crevettes. C’est un paysage très spécial et je ne sais pas s’il y avait avant des flamants qui mangeaient ces crevettes et qui aurait donné le nom aux îles. Nous n’avons pas vu de flamants.  En tous cas, il vaut mieux regarder où on met les pieds entre les cactus, les rochers acérés et les feuilles de palmiers coupantes… Même en faisant attention, j’ai glissé sur une pierre qui branlait et je me suis fait une belle entaille au pied gauche. Rien de bien grave, mais cela prend très long à cicatriser avec l’eau salée et le sable.

Les lacs de Flamingo Cays, Bahamas

Les lacs de Flamingo Cays, Bahamas

Nous avons aussi été en dinghy sur la plage plus au sud pour nous baigner. Et avons grimpé les 30 mètres jusqu’à l’ancien phare où nous avions une vue magnifique (voir la photo en tête d’article).

Grotte devant Flaming Cays, Bahamas

Grotte devant Flaming Cays, Bahamas

Au sud de cette plage il y a aussi une grotte dans laquelle on peut aller avec le dinghy à marée basse. Comme il y a une ouverture vers le haut, le soleil joue dans l’eau turquoise de la grotte.

Grotte à Flamingo Cays

Grotte à Flamingo Cays

Changement de programme

Nous voulions aller tout au sud des Bahamas, vers Ragged Islands, mais le vent et les vagues étaient contre nous. Nous ne faisions que 2.5 nœuds avec le moteur… Nous avons donc rebroussé chemin et sommes revenus à Coconut Cove.

Comme aucun vent du nord n’était annoncé pour les 10 prochains jours, il était impossible pour nous d’atteindre ainsi la Jamaïque à la voile. Nous avons donc décidé de revenir vers des îles plus à l’ouest afin d’avoir un meilleur angle pour pouvoir naviguer vers la Jamaïque. Nous voulions aussi avoir un accès internet et ainsi  pouvoir avoir des prévisions météo plus détaillées pour planifier notre traversée.

Water Cays, Bahamas

Water Cays, Bahamas

Nous sommes donc revenus à Water Cays et nous avons attendu que les vagues diminuent sur le côté Atlantique. Malheureusement ici aussi les plages qui donnent sur l’Atlantique n’ont pas seulement des coquillages et des coraux mais sont aussi couvertes de déchets en plastique : chaussures, bouteilles, filets etc…

Côte Atlantique de lîle où les déchets s'accumulent

Côte Atlantique de lîle où les déchets s’accumulent

Puis nous sommes partis le vendredi matin 15 février au moteur et sommes arrivés devant l’île d’Acklins (près de Salina Point)  après 22 heures de navigation au moteur. Pas de vent mais aussi pas de vagues ! L’eau était tellement plate que les étoiles se reflétaient dedans ! Le point positif est que nous avons un accès internet, par contre il y a du roulis et la météo n’annonce toujours pas de vent du nord… Mais pour nous, il est temps de quitter les îles des Bahamas et leur magnifiques plages, même si pour ceci nous devons faire un grand trajet au moteur. Il nous faut planifier notre temps afin de pouvoir faire la traversée du Pacifique dans de bonnes conditions.

Corail sur la plage de Jumentos Cays, Bahamas

Corail sur la plage de Jumentos Cays, Bahamas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code