Fermeture de la partie arrière du voilier et ARIES

Nous avons décidé de fermer la partie arrière du voilier afin d’être mieux protégé des vagues en cas de tempête. Nous avons aussi préparé les fixations pour monter notre ARIES.Avant, l’arrière du voilier était ouvert, ceci nous permettait d’aller facilement nous baigner. Mais en contrepartie il y’avait plus de risque de glisser du bateau et en cas de tempêtre il se peut qu’une haute vague vienne balayer le pont arrière. De plus nous voulons pouvoir mieux utiliser la partie arrière du bateau, par exemple pour y fixer notre ARIES.

Pont arrière ouvert (mars 2017)

Willi a donc soudé une protection à l’arrière de notre voilier qui ferme toute la partie arrière. Il reste une marche qui me permet de grimper sans top de difficulté sur le bateau. A l’intérieur il y a un siège, bien pratique pour se placer derrière le gouvernail. C’est une construction assez massive, mais nous voulions aussi y fixer du matériel assez lourd  tel que l’ARIES.

Pont arrière fermé

Ensuite j’y ai ajouté le nom du bateau et peint notre port d’immatriculation.

Puis nous avons aussi percé les trous et fixé l’ARIES. C’est un appareil qui permet de gouverner/naviguer en fonction du vent, une espèce de pilote automatique (selon Google, un « régulateur d’allure » en français et en allemand « Wind-Selbststeueranlage » ) .

De proche cela semble énorme, mais de loin ça va… Mais avec tous ces instruments, on commence à voir que nous avons transformé notre voilier de lac en voilier pour un voyage au long cours…

Et entre temps, nous avons tout redémonté, car pour le voyage jusqu’en France, on ne peut pas avoir tout ce matériel sur le pont du bateau…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code